Image default
Santé

Des chercheurs américains ont mis au point un algorithme qui, à partir d’IRM du cerveau, est capable de déterminer si une personne a des idées suicidaires

Des chercheurs américains ont mis au point un algorithme qui, à partir d’IRM du cerveau, est capable de déterminer si une personne a des idées suicidaires ou non.

Des chercheurs du département de psychologie de l’université Carnegie Mellon à Pittsburgh (Etats-Unis) ont mis au point un algorithme capable d’identifier, dans 90% des cas, les personnes ayant des idées suicidaires – et même ceux ayant déjà fait une tentative. L’étude, menée par Marcel Adam Just, sur les «représentations neuronales du suicide et des émotions» identifiées chez des «jeunes suicidaires», a été publiée le 30 octobre dans la revue Nature Human Behavior.

Leur étude repose sur l’analyse d’imagerie par résonance magnétique (IRM) après avoir projeté des images de mots évoquant des idées positives, négatives voire funestes. Quand l’activité cérébrale augmente, le sang oxygéné afflue dans certaines parties du cerveau, qui apparaissent à ce moment de manière différente sur l’IRM, comme on peut le voir sur l’image de ce tweet.

Articles Similaires

Le coeur de Frédéric Chopin, illustre compositeur et pianiste franco-polonais préservé depuis 168 ans dans un flacon analysé par les scientifiques

admin

Comment soigner les piqûres de lit ? Voici quelques conseils très simples avec des produits de la vie quotidienne

admin

En France, une femme sur cinq et un homme sur quatorze déclarent avoir subi des violences sexuelles

admin